BIOGRAPHIE

Álvaro Echánove est un chanteur espagnol né dans une famille nomade.


Avant de plonger dans le flamenco, il a chanté David Bowie et Leonard Cohen dans le métro de Paris, dans les rues de Londres, à la télévision nationale française (Nouvelle Star 2014) et dans un centre d’accueil pour usagers de drogues (Espoir Goutte d’Or).

Il s'est professionnalisé dans le flamenco en passant par la Fundacion Cristina Heeren de Séville. C’est là-bas qu’il a développé une passion pour les chants anciens et pour la sociologie du Flamenco. C’est logique : en plus d’être musicien, Alvaro est formé à l’anthropologie et à la médiation des conflits. Quand il se penche sur une musique, il ne peut s’empêcher d’aller chercher sa dimension rituelle, identitaire et symbolique.

Il a joué plus de 300 concerts, dans huit pays différents, sur quatre continents. Il travaille également comme médiateur des conflits.

A 28 ans, il a vécu à Madrid, à Séville, à Clermont-Ferrand, à Singapour, à Tokyo et à Paris, avant d’atterrir à Montréal. Il a toujours été perçu comme un étranger. Il a donc pris l’habitude d’être traité comme tel et ne s’offensera pas si vous éprouvez de la difficulté à le catégoriser.

Lorsqu’il chante, il alterne entre douceur altière, romantisme et déchirement vocal.

"Caminante, son tus huellas
el camino y nada más;
Caminante, no hay camino,
se hace camino al andar.
Al andar se hace el camino,
y al volver la vista atrás
se ve la senda que nunca
se ha de volver a pisar.
Caminante no hay camino
sino estelas en la mar."

Antonio Machado - Caminante No Hay Camino

Vous n'avez pas encore écouté ma musique ?

Vous pouvez la découvrir ici.